Les bohémiennes font le pari de la revitalisation locale

Du DIY à la revitalisation des communes par la Mode

Il est des histoires entrepreneuriales qui commencent comme un conte de fées. Aujourd’hui, la princesse se nomme Anne-Laure Arruabarrena et vient des Pyrénées-Atlantiques. Elle a créé Les Bohémiennes, une enseigne de mode bohème, gypsy et hippie chic, qui fait le pari de la revitalisation locale.

Anne-Laure Arruabarrena, ou la revitalisation des communes par la mode

Il était une fois

Il était une fois, dans le petit village d’Ascain, une jeune femme qui accueillait son 3ème enfant. D’un tempérament dynamique, elle mis à profit les siestes de son petit dernier pour créer des bijoux. Nous étions en 2014, alors que le DIY (le « fait main ») revenait en force. 

Heureuse de cette nouvelle activité, elle ouvrit un atelier, toujours à Ascain, 4 213 habitants. Les visites affluèrent. Mais pas les ventes. Les passants appréciaient les créations mais demandaient plus de diversité de couleurs et tailles. 

Titillée dans sa fibre commerciale, Anne-Laure Arruabarrena envisagea d’élargir la gamme en intégrant d’autres créateurs de bijoux. Puis de vêtements. Ce fut un succès. Les ventes décollèrent et le petit atelier personnel devint une boutique de mode à succès. Une réussite fantastique dans une petite commune de France ayant, comme beaucoup, besoin de se revitaliser. 

Alors pourquoi s’arrêter là ? 

Anne-Laure ouvrit un nouveau point de vente à Saint-Jean-Pied-de-Port, 1 586 habitants. Cette seconde boutique rencontra elle aussi rapidement son public.

Concours de circonstances, la jeune maman et cheffe d’entreprise assista à une formation « Et si vous montiez votre propre franchise » alors même que 2 élus la contactaient pour dupliquer son concept sur leurs territoires. 

Les planètes étaient alignées. Le réseau de franchises par affiliation Les Bohémiennes était né. 

Vous aussi, agissez pour votre territoire

A la question « Quel est votre secret de réussite ? », Anne-Laure répond : « Je n’ai jamais aimé faire comme tout le monde ! ». Un dynamisme et une réussite qui devraient faire rêver plus d’une commune et d’un.e entrepreneur.e. 

Vous aussi, faites le pari de la revitalisation et retrouvez l’offre de franchise des Bohémiennes sur Comm’une opportunité

Les bohémiennes, ou la revitalisation des communes par la mode

Post scriptum

A la question « Êtes-vous intéressée par l’offre de service de Comm’une opportunité ? », Anne-Laure a répondu : « C’est Comm’une évidence ! ». Nous ne pouvions pas ne pas vous partager cette anecdote 😉 

Tweetez
Partagez
Partagez
0 Partages