Le Cocoon Bus sillonne les campagnes

« Je voulais apporter ma contribution pour remédier au manque de services dans les zones rurales oubliées »

Les déménagements peuvent être sources de remises en question mais aussi de perspectives d’avenir. C’est le cas de Pauline Capuano, qui, après être passée de la grande métropole lyonnaise à la campagne iséroise, se rend compte que les petites communes sont délaissées. Elle décide donc de remédier à cela par la création d’un service de coiffure qui sillonne tout le Nord Isère. Rencontre avec une jeune femme pleine d’ambition !

Pauline Capuano

Fondatrice

Bonjour Pauline, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis native de Lyon. J’ai déménagé il y a maintenant quelques années en Isère, à la campagne. J’ai fait un CAP, puis obtenu mon BP coiffure à l’âge de 18 ans.

J’ai alors exercé dans des salons lyonnais de standing et ai fait des formations à la pointe des nouvelles techniques utilisées dans le monde entier. Cela m’a permis d’acquérir un niveau correspondant aux grands salons de coiffure. J’ai eu alors envie de créer mon entreprise après presque 10 ans d’expérience à l’âge de 23 ans.

Vous avez décidé de fonder le Cocoon Bus, un salon de coiffure itinérant dans l’Isère, pourquoi ce choix ?

Lorsque j’ai déménagé à la campagne je me suis vite rendu compte que de nombreux services manquaient dans nos villages. L’idée m’est alors venue assez instinctivement d’apporter ma contribution pour y remédier en proposant mon expérience et mon savoir faire dans les zones rurales trop souvent oubliées.

Cocoon Bus Intérieur

Quelle est votre plus grande fierté / succès en tant qu’entrepreneuse ? Et vos plus grandes difficultés ?

Ma plus grande fierté est d’être arrivée, en tant que jeune femme de 23 ans, à créer un cocon consacré à la coiffure et au bien-être ouvert à tous. Puis, être itinérant confère un sentiment de liberté totale.

Ma plus grande difficulté a été justement d’être une jeune femme. Quand on est une femme, jeune qui plus est, qui veut monter son entreprise, beaucoup de portes se ferment à nous avant même d’avoir pu défendre son projet. Il faut aussi prouver deux fois plus que l’on est capable de créer et pérenniser une entreprise, prouver son envie, toujours et encore prouver ce que l’on vaut…

C’est du moins ce que j’ai ressenti et je pense que beaucoup de femmes doivent se décourager à ce moment-là.

Avez-vous été aidée dans le montage et le lancement de votre entreprise ?

J’ai été soutenue moralement et financièrement par Initiative Nord Isère, qui m’a accordé un prêt d’honneur à taux zéro. C’est incontestablement un tremplin très appréciable et efficace dans ce genre d’initiatives !

Comment définiriez-vous un.e entrepreneur.se aujourd’hui ?

Pour moi, un.e entrepreneur.se se définit par sa capacité à s’adapter au monde d’aujourd’hui et à sa détermination car sans ses deux qualités, il est quasiment impossible de monter une entreprise.

Des conseils à donner à toute personne désirant se lancer dans le bain de l’entrepreneuriat ?

Si je dois donner des conseils à une personne qui veut entreprendre, je lui dirais de prendre son temps pour constituer un bon projet et un dossier solide, de s’armer de patience et de persévérance si cette personne croit dur comme fer à son projet.

De plus, il ne faut pas se laisser déstabiliser, montrer un aplomb sans faille pour parvenir à ses fins !

Mais, c’est une expérience superbe et être à son compte est une liberté qui n’a pas de prix.

Cocoon Bus

Fondé par Pauline Capuano, le Cocoon Bus est un salon de coiffure et de bien-être itinérant dans le Nord Isère.

Facebook : Cocoon Bus
Instagram : Cocoon Bus


Tweetez
Partagez
Partagez
0 Partages